Trouver la santé et
le bien-être d'une
manière naturelle

Manque vitamine D – Tout ce qu’on vous a caché jusqu’à présent



 La vitamine D (Calciférol) est une vitamine liposoluble
 qui permet la fixation du calcium et du phosphore.
 Cette vitamine est peu répandue dans l’alimentation:
 on la retrouve essentiellement dans les huiles de
 foie de poisson et dans la chair de poissons des
 mers froides (sardines, hareng, saumon);
 en moindre quantités dans les œufs et le lait.
 La principale source naturelle reste le soleil qui
 fixe la provitamine D contenue dans notre peau
 en la vitamine D proprement dite. 

 

 



  Nous assistons à l’heure actuelle à un décalage flagrant entre les recommandations des agences officielles de santé lesquelles imposent des AJR (apport journalier recommandé) en vitamines et minéraux et les découvertes scientifiques faites par les experts en vitamines et les observations des patients par leurs médecins. 

               Ces AJR sont pour la plupart complètement dépassés.

  Prenons l’exemple de la vitamine C pour laquelle l’AJR est limité à 80 mg par jour : nous savons tous qu’en période hivernale et afin d’éviter un refroidissement, nous avons un besoin accru en vitamine C. Il existe des comprimés à sucer, à croquer ou effervescents qui en contiennent 1000 mg, ce qui signifie que ainsi dosée, la vitamine C est devenu un médicament. 
  Le même problème se pose pour la vitamine D. Pourtant la déficience en vitamine D est désormais reconnue comme une véritable maladie, affectant surtout les personnes vivant dans l’hémisphère Nord. Plus on s’éloigne de l’équateur, plus la fréquence de certaines maladies augmente, comme le diabète, la sclérose en plaque, l’autisme et même certains cancers. Toutes ces maladies peuvent être corrélées à une déficience en vitamine D. 
 
                       Le secret de la vitamine D 
 
  Le secret de la vitamine D réside dans la découverte récente qu’envrion 2000 gènes sont directement ou indirectement contrôlés par un dérivé de la vitamine D, le calcitriol. Des chercheurs ont élaboré une liste des gènes dont l’expression est régulée par la vitamine D. Beaucoup de ces gènes sont impliqués dans l’apparition des cancers ou des maladies auto-immunes, notamment la sclérose en plaques, la maladie de Crohn, le lupus érythémateux et la polyarthrite rhumatoïde pour ne nommer que les plus connues. 
 
   La vitamine D est donc bien plus qu’un intervenant dans la bonne structure osseuse.  
 
                Le mythe de la toxicité de la vitamine D 
 
  La vitamine D ne devient toxique que lorsqu’il y a à la fois élévation du taux sanguin en vitamine D au-delà de 150 nanogramme/ml et apparition d’une hypercalcémie (taux sanguin excessif en calcium). Il n’y a aucune toxicité en-dessous de 200 nanogramme/ml en vitamine D. Il faudrait prendre des doses énormes de vitamine D pour atteindre et dépasser ce taux sanguin de 200 nanogramme/ml. 

  Dans un rapport rendu public en juin 2012, l'Académie française de Médecine réclame que les apports journaliers en vitamine D soient réévalués par les autorités de santé. Les dosages recommandés sont exprimés soit en UI (Unité internationale, unité de mesure utilisée aux Etats-Unis) soit en microgramme (unité de mesure utilisée en Europe), sachant que 400 UI correspondent à 10 microgrammes.

  Voici la comparaison entre les AJR actuellement en vigueur et les apports quotidiens recommandés par l'Académie de Médecine:

                                                     AJR (UI)            Nouvelles recommandations (UI)

       Nourrissons (0-12 mois):       800 - 1000                      800 - 1000 
       Enfants de 1 à 3 ans :                    400                       600 - 800                 
       Enfants de 4 à 8 ans :                    200                       600 - 800 
       Adolescents de 9- 18 ans:               200                      800 - 1000     
       Adultes de 19 à 50 ans :                 200                          800 
       Adultes de 51 à 70 ans :                 200                    1000 - 1500 
       Adultes de + de 70 ans :        400 - 600                     + de 1500 
       Grossesse et allaitement :              400                      800 - 1000  

  Le taux sanguin optimal requis pour la prévention du cancer se situe autour de 40 nanogramme/ml, ce qui requiert un apport quotidien de l’ordre de 2000 UI (=50 microgramme)
  Les AJR de la vitamine D sont de 200 UI (=5 microgramme). Vous avez certainement compris qu’à cette dose vous ne couvrez que le dixième de vos besoins quotidiens en vitamine D. 
 
  Pour ma part, je conseille un apport régulier de 600 UI (=15 µg) par jour.
 
Remarque : UI = Unité Internationale 
 
           Pourquoi parle-t-on toujours de la vitamine D3 ?
 
  La vitamine D3 (cholécalciférol) est d’origine animale (ou humaine), tandis que la vitamine D2 (ergocalciférol) est d’origine végétale et fongique. 
  En réponse à l’exposition au soleil, l’organisme produit de la Vitamine D3. C’est cette structure moléculaire (vitamine D3 ou cholécalciférol) qui est la mieux assimilée par l’organisme par rapport à la vitamine D2. 
  Il apparaît donc logique de se supplémenter en vitamine D3. La plupart du temps elle est obtenue à partir de la lanoline de laine de mouton, produite à partir des sécrétions des glandes sébacées du mouton. Plus rarement la vit D3 est extraite d’huile de foie de poisson, essentiellement d’huile de foie de morue. 
 
                          Les bienfaits de la vitamine D 
 
- elle aide à mieux se protéger contre la grippe 
- elle peut jouer un rôle préventif important en cas d’antécédents familiaux de maladie de Crohn 
- elle permet de retarder l’apparition d’une sclérose en plaques 
- elle soulage la sévérité d’une crise d’asthme 
- elle peut freiner la progression de la tuberculose 
- elle permet d’optimiser les traitements classiques de certaines maladies comme l’hépatite C et
  l’ostéoporose 
- elle peut favoriser la rémission d’un psoriasis 
- elle peut améliorer les chances de survie à long terme après un cancer du sein 
 
Aliments riches en vitmine D
 22-12-2012 
Articles associés : 
Laisser un commentaire:
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *:
Prénom *:
Votre site/blog :
E-mail * :
Votre commentaire :