Trouver la santé et
le bien-être d'une
manière naturelle

                 Comment bien vieillir ? (5)                           

                           

                              5. Détecter les carences

 

   Les tests analytiques permettent la mesure, sur base d’un échantillon sanguin, du stress oxydatif subit par le patient et de son statut en antioxydants.

   Les procédures employées mesurent les composants sanguins issus de la dégradation des molécules sous l’effet des radicaux libres.

   Quant au statut antioxydant, plusieurs types de mesures peuvent être réalisés et donnent lieu à la détermination d’indices tel l’indice ORAC (Oxygen Radical Absor­bance Capacity) dont la valeur est révélatrice du pouvoir antioxydant. 

   Plus l’indice est élevé, plus le pouvoir antioxydant de l’aliment est élevé.

 










   





        TOP 20

Top 20 des fruits et légumes les plus antioxydants selon l’indice ORAC (unités par 100g)

 

























    La plupart des fruits et légumes, à l’exception de la tomate et de la pomme de terre, ont un indice OPAC plus bas après cuisson.

   Les experts s’accordent pour dire que l’alimentation devrait apporter entre 3500 et 5000 unités ORAC par jour pour optimiser nos défenses.

   Tant en Europe qu’aux Etats-Unis, il apparaît qu’elle n’en apporte en moyenne que 1500 !


              Alors, que faire?

 

   Les études actuelles s’accordent pour reconnaître l’efficacité supérieure de l’alimentation riche en fruits et légumes, à raison de 5 à 10 portions (I portion = ± 80 g = une poignée) par jour.

   La synergie des composés végétaux est sans doute la clé de ce pouvoir antioxydant supérieur.

   Mais cela se révèle souvent insuffisant!

   La première mesure lorsqu’une carence est détectée est bien sûr d’augmenter la consommation en fruits, légumes et céréales à haut pouvoir antioxydant en consommant plus de petits fruits (myrtilles, mûres,.. .), de légumes tels l’artichaut ou les épinards, d’épices comme le curcuma et le poivre.

   Ajoutez à cela du thé vert, un peu de vin rouge et le menu qui se profile ressemblera beaucoup au fameux régime crétois!

 

   Si malgré cela les analyses médicales révèlent toujours un déficit, la complémentation peut être envisagée, ce qui sera sans doute le cas pour de nombreuses personnes.

   Selon le Dr Curtay, le complément idéal serait un composé minéro-vitaminique comportant des vitamines essentielles pour la santé osseuse comme les vitamines K, des désintoxifiants comme la N-acétylcystéine (NAC), de la glutamine et un complexe d’antioxydants alliant polyphénols, lycopène et lutéine à dose nutritionnelle.

   Les vitamines d’origine naturelle seront à privilégier, notamment pour la vitamine E.

























 10-10-2013