Trouver la santé et
le bien-être d'une
manière naturelle

 2-04-2014 

Grossesse et alimentation : Comment avoir un bébé zen ?

Une méthode diététique, empruntée à la médecine chinoise mais adaptée aux Occidentaux, permet aux futures mamans d’éviter à leur bébé de très nombreux problèmes.

 















   La médecine chinoise suit l’évolution de la grossesse à différents niveaux, depuis l’acupuncture ou l’acupressure aux massages, exercices de respiration et relaxation. 

   L’essentiel de ses efforts porte cependant sur la diététique.

  Transposés aux habitudes alimentaires occidentales et à l’univers de plus en plus étendu des compléments nutritionnels, les préceptes fondamentaux de la médecine chinoise en matière d’accompagnement de la grossesse ont permis au docteur Michel Frey de définir un régime extrêmement précis et progressif pendant les 9 mois de grossesse.

   Dans son livre «Yin Yang, faites un bébé zen avec la médecine chinoise» paru aux éditions Médicis, le docteur Frey décrit l’alimentation au long des dix mois lunaires, que toutes les femmes enceintes pourront appliquer sans trop de difficulté pour leur plus grand bénéfice... et celui de leur futur bébé.

 

               PREMIER MOIS LUNAIRE

   Le premier mois lunaire s’étend de la conception à la quatrième semaine de grossesse.

  Il peut se caractériser, en ce qui concerne les troubles pathologiques, par des problèmes digestifs, des nausées, des vomissements, souvent matinaux.

   Parfois s’installe une grande fatigue et d’éventuels vertiges pouvant aller jusqu’à l’évanouissement.

  Selon la médecine chinoise, ce premier mois lunaire est placé sous la dominance du méridien du Foie, correspondant à l’élément Bois.

  Le Foie est d’autre part lié à l’imaginaire et aux émotions, ce qui provoque, chez la femme enceinte, ces envies et cette hypersensibilité bien caractéristiques de cette période. Pour stimuler l’énergie du Foie, il est donc conseillé de privilégier le sommeil et la relaxation.

   Au plan de la diététique, on assurera à l’embryon le plein de vitamines et de minéraux avec des cures de fruits frais, à l’exception de l’orange et du jus d’orange que le foie ne supporte pas.

   Au petit déjeuner, on prendra par exemple du thé vert et des céréales.

   A midi, ce sera viande rouge et légumes verts, et le soir soupe de légumes et yaourt de soja.

  La femme enceinte boira une eau de source citronnée, entre les repas, pour stimuler la fonction hépatobiliaire, et elle s’abstiendra naturellement d’alcool et de tabac... durant toute la grossesse.

   Enfin, les vitamines et minéraux indispensables sont :

-       le bêta-carotène pour stimuler les systèmes immunitaires et nerveux ;

-     la vitamine B6 pour renforcer les défenses, favoriser le métabolisme des lipides, glucides et protéines, et éviter les nausées ;

-       le zinc pour stimuler le système immunitaire et lutter contre les allergies ;

-       le cuivre pour favoriser la synthèse des protéines.

 

               DEUXIÈME MOIS LUNAIRE

    Le deuxième mois s’étend de la cinquième à la huitième semaine de grossesse.

  C’est alors le méridien de la Vésicule biliaire qui domine et marque une période d’inquiétude pour la mère qui devra être réconfortée moralement mais aussi au plan nutritionnel grâce à une cure de magnésium.

    L’alimentation se composera avant tout de légumes et de protéines, riches en fer que l’on trouvera par exemple dans le persil, la pomme de terre, le foie, le poisson, le cresson, les asperges, les épinards et le cacao, ou, bien sûr dans un complément nutritionnel.

    La vitamine B9, ou acide folique, est également importante à cette période de la grossesse.

   On la trouve dans les légumes verts à feuilles comme les brocolis, les épinards, les salades, les haricots verts et les choux de Bruxelles, ainsi que dans les légumes secs et les céréales complètes.

   Toujours en guise d’exemple, au petit déjeuner, on pourra manger un yaourt et des céréales. A midi on choisira des légumes et un jaune d’œuf, lui aussi riche en vitamine B9, ainsi que des desserts aux fruits rouges

    Le soir on privilégiera les pâtes complètes ou le riz complet, avec un peu de fromage de chèvre.

    Toujours pour stimuler la vésicule biliaire, on poursuivra la cure d’eau citronnée entre les repas.

 

             TROISIÈME MOIS LUNAIRE

   Il s’étend de la neuvième à la douzième semaine, et se trouve dominé par le Cœur, autrement dit par les émotions et la répartition du sang.

   Pour cette raison, la future maman évitera les émotions fortes et le sport, mais pourra, en revanche, pratiquer le chant après s’être réchauffé la gorge à l’aide de boissons chaudes.

    C’est une période où l’énergie peut stagner, produisant somnolence, constipation, ballonnements, jambes lourdes, hémorroïdes, palpitations.

   Au plan alimentaire, les saveurs acide et piquante sont déconseillées, alors que l’on recommande les acides gras (Oméga 3) contenus dans l’huile de colza et dans les petits poissons de type sardine, hareng ou maquereau.

   La vitamine A ou le bêta-carotène sont également conseillés. On les trouvera dans les jaunes d’œufs, le foie gras et le fromage.

   La vitamine B 12 est importante, quant à elle, pour éviter l’anémie. On la trouvera notamment dans les huîtres, le hareng fumé, les moules, le thon et le jaune d’œuf.

   Toujours afin d’éviter l’anémie, on usera et abusera de la vitamine C des kiwis ou des mandarines pris au petit déjeuner.

   On poursuivra la cure de fer.

   Le petit déjeuner se composera par exemple de fruits frais et secs, le repas de midi de pamplemousse, légumes, viande rouge et poisson et le repas du soir essentiellement de glucides lents sous forme de céréales complètes, de pomme de terre ou de patate douce, plus du fromage de chèvre ou de brebis.

  Enfin, on conseille, durant ce troisième mois, de s’offrir un goûter à quatre heures, avec un thé vert et un peu de céréales complètes, sous forme de biscuit pas ou peu sucrés.

 

            QUATRIÈME MOIS LUNAIRE

   Il s’étend de la treizième à la seizième semaine et passe sous la domination du Triple Réchauffeur, c’est-à-dire des fonctions d’assimilation, de transformation et d’élimination de l’organisme.

   En conséquence, la future mère doit veiller à son équilibre nutritionnel, d’autant que les troubles du Triple Réchauffeur entraînent fatigue et prise de poids, constipation, ballonnements, aérophagie.

   Il conviendra donc de veiller à la qualité de la flore intestinale en consommant des pré-biotiques et pro-bio­tiques sous forme de fibres et de ferments lactiques. Les fibres se trouvent dans des légumes comme les légumineuses, endives, brocolis, salades vertes, épinards ou choux de Bruxelles, tandis que les ferments lactiques seront puisés dans des compléments nutritionnels plutôt que dans des yaourts, pour des raisons d’efficacité.

   On déconseille habituellement le gluten, donc le blé, l’orge, l’avoine, les pâtisseries, les biscottes, les gâteaux et les flocons, ainsi que les boissons gazeuses, les jus de fruits acides, les sucres rapides, le lait de vache et ses dérivés.

   Au petit déjeuner, on prendra du thé vert et du pain de seigle grillé et un œuf à la coque; à midi, viande maigre ou poisson et légumes riches en fibres ; et le soir, pâtes complètes ou riz complet avec des endives ou des brocolis vapeur accompagnés d’une viande blanche.

 

             CINQUIÈME MOIS LUNAIRE

   Il se situe entre la dix septième et la vingtième semaine, et se place sous la domination de la Rate, autrement dit de la fonction de répartition des valeurs nutritive et immunitaire. Plus que jamais la future mère devra surveiller son poids et éviter toute tendance à se suralimenter, notamment en glucides.

   Pendant cette période les aliments devront être bien cuits et consommés chauds, de saveur plutôt douce et de nature neutre avec des aliments tels que l’œuf, le riz complet, la carotte, la pomme de terre, le porc, la figue, le raisin, la poire, le navet, le bœuf ou la banane.

   Il n’en demeure pas moins que le plat de base sera avant tout composé de riz complet et de légumineuses comme les lentilles, le soja ou éventuellement les haricots verts.

   En revanche, on évitera les protéines d’origine animale.

   D’autre part, l’hygiène de vie et le sommeil sont indispensables.

  Au petit déjeuner on prendra des fruits et des céréales complètes sans gluten, avec un thé vert; à midi, riz complet et légumineuses aux oignons, ou légumes et yaourt de chèvre ; et le soir, soupe de légume, fromage de chèvre, ou gratin d’endive.

   Enfin, avant de se coucher, on boira une tasse de tilleul.

   Les nutriments utiles durant ce cinquième mois sont le sélénium, le calcium et les vitamines B 12 et B9.

 

             SIXIÈME MOIS LUNAIRE

   Allant de la vingt et unième à la vingt quatrième semaine, le sixième mois est dominé par l’Estomac et par conséquent par la distribution de l’énergie Yang, avec, comme corrélation pathologique, des diarrhées ou des vomissements.

   Pour ce qui concerne le bébé, c’est le choix de la qualité alimentaire qui sera primordial pour lui.

  Il faudra donc choisir des aliments bien cuits et chauds comme au cinquième mois, mais aussi les plus digestes possibles, contenant beaucoup de fibres mais peu de calories, et répartis en cinq ou six petits repas quotidiens.

   La marche et les douches ou bains chauds pourront aider le bébé et la future maman, ainsi que de petites pauses de repos au long de la journée.

   Au petit déjeuner, on conseille compote de pomme ou de poire et thé vert, mais pas de pain ni de céréales; à midi, des légumes cuits, une viande maigre et un yaourt de soja ; et le soir, soupe de légumes, salade d’endives et féta.

   Entre ces repas, on consommera des petits en-cas de fruits secs; et, pour régulariser la glycémie, on boira une tisane de feuilles de framboisier, bourrache, ortie et trèfle rouge.

   Enfin, les compléments nutritionnels conseillés sont les ferments lactiques et le bêta-carotène.

 

             SEPTIÈME MOIS LUNAIRE

   Il s’étend de la vingt-cinquième semaine à la vingt huitième, et se place sous la domination du Poumon, qui gouverne le Tchi.

   Il conviendra donc que la future mère s’assure de la meilleure oxygénation possible et pratique diverses techniques respiratoires.

  Elle prendra également soin de sa peau avec des crèmes très hydratantes et des massages aux huiles essentielles, et elle évitera de s’exposer au froid.

  Son alimentation restera relativement sobre, en privilégiant le riz complet, la levure maltée et la spiruline, et, d’une manière générale, tout ce qui contient des vitamines B6 et B12.

  Au petit déjeuner, elle consommera des fruits secs, des céréales complètes et du jus de myrtille ; à midi, poisson, volaille et riz complet, puis banane séchée au dessert ; et le soir, des lentilles avec un légume.

 

             HUITIÈME MOIS LUNAIRE

    De la vingt neuvième à la trente-deuxième semaine, le huitième mois est dominé par le Gros Intestin.

  Elle se traduit par des troubles digestifs, et notamment des gastralgies, imposant de faire des petits repas à intervalles rapprochés (le dernier deux heures avant de se coucher), et d’éviter les aliments acides, gras, épicés, sucrés, excitants ou, gazeux lorsqu’il s’agit de boissons,.

   On privilégiera les aliments alcalins tels que l’artichaut, le fenouil, les épinards, les haricots, les pommes de terre, les bananes et les dattes, ceux contenant beaucoup de fibres afin d’accélérer le transit, et l’on s’abstiendra de boire en mangeant.

   Entre les repas, on ne lésinera pas sur la tisane de fenouil, tant pour favoriser la digestion que la lactation. La maman traitera ses éventuels problèmes circulatoires à l’aide de Gïnkgo biloba ; et, pour l’enfant, elle consommera beaucoup de calcium, de préférence marin, notamment avec des algues et de la dolomite.

   Au petit déjeuner, elle pourra prendre du thé, des céréales complètes et des abricots secs ; à midi, une salade de mâche, des aubergines grillées, des côtes d’agneau et des amandes ; le soir, du riz complet aux épinards avec des algues, ou une soupe de lentilles au parmesan

 

             NEUVIÈME MOIS LUNAIRE

    De la trente troisième semaine à la trente sixième, le neuvième mois est dominé par le Rein, c’est-à-dire la force intérieure et la cohérence, ce qui implique que la mère doit se sentir en parfaite confiance et en totale sécurité.

    Elle évitera le froid et l’humidité et toutes les situations ou spectacles susceptibles de provoquer de la peur.

   Son alimentation restera sobre, surtout sans sucre ni sel, mais avec une complémentation en magnésium et en vitamine D que l’on trouvera essentiellement dans l’huile de foie de morue.

  Enfin, il lui est fortement recommandé de boire deux litres et demi par jour, répartis entre eau de source, éventuellement citronnée, jus de fruits et tisanes sans sucre.

   Au petit déjeuner elle se nourrira par exemple de fromage blanc maigre et de salade de fruits ; à midi, moules marinières, riz complet aux échalotes et compote de fruits; et le soir une soupe de légumes additionnée de jaune d’œuf, ou des poireaux vinaigrette, tomates et poivrons, avec une tisane de prêle en digestif.

 

             DIXIÈME MOIS LUNAIRE

  De la trente septième à la quarantième semaine, ce dernier mois de grossesse est sous la dominance de la Vessie, et psychologiquement orienté vers la préparation du futur territoire du bébé.

   L’alimentation de la maman devra alors être essentiellement composé de protéines, de calcium et de vitamine D pour le Bébé, et de fer pour elle afin d’éviter l’anémie de l’accouchement.

   Au petit déjeuner on pourra choisir du fromage blanc, du fromage, une céréale complète et un jus de fruit ; à midi, du jambon, des œufs, du veau et de la mâche, suivi de chocolat noir à 75% de cacao en dessert; et le soir, gratin de légumes, fromage et figues sèches.

   Tout excitant doit être évité.


   Je vous souhaite de vivre pendant ces neuf mois une expérience hors du commun, et de bien vous nourrir, c'est bon pour vous et votre bébé. 

   Pendant que le bébé se développe et prend des forces, vous vous préparez à un accouchement en pleine forme et à une récupération rapide.  


   Pour toutes celles qui éprouvent des difficultés à tomber enceintes, je conseille vivement la lecture du livre:

                                                        "Le Miracle de la grossesse" de Sandra Morin 

  Elle a développé un système infaillible pour tomber enceinte naturellement et rapidement, même à l'âge de 43 ans.

    Cliquez sur le lien ci-dessous et lisez son aventure.


                                                           Le Miracle de la grossesse