Trouver la santé et
le bien-être d'une
manière naturelle

A l'attention des étudiants….!

Petite pharmacie

homéopathique pour des examens

 

Fatigue, trac et manque de concentration prennent souvent des rendez-vous inopportuns 

                                      avec les dates fatidiques des examens scolaires.

               Heureusement, l’homéopathie peut venir en aide afin de prévenir les déficiences.

 

    Une bonne ration quotidienne d’oxygène et des heures de sommeil en suffisance doivent avant tout être conseillées.

    Mais ce simple conseil n est que rarement suivi ; et la fatigue s’ensuit.

    Dans ce cas, Arnica 30 CH, 5 granules par jour, permet de redresser la barre et de muscler les cerveaux à la dérive.

 

             LE MANQUE DE CONCENTRATION

   Le souvenir des pages étudiées s’est déjà perdu dans les brumes, et l’esprit s’égare de plus en plus dans un fouillis toujours plus dense, paralysant les circonvolutions cérébrales : Kalium phosphoricum 15 CH et Cocculus 15 CH, 5 granules 1 à 2 fois par jour, permettent de retrouver le fil des idées et rendent efficaces les heures de travail acharné.

 















             LE TRAC

   Il existe plusieurs formes de trac calquées sur les personnalités, donc plusieurs remèdes :

  • Les pieds et les mains s’agitent dans tous les sens, les crayons sont fiévreusement martyrisés par des doigts tremblants, la diarrhée impérieuse accompagne la peur, et les paroles précipitées ont du mal à franchir le barrage des dents serrées ou des maxillaires tremblotants : Argentum nitricum 30 CH, 1 dose toutes les semaines durant le mois précédant l’examen et éventuellement le jour de l’épreuve.
  • Les tremblements et les diarrhées sont également présents, mais il n’y a plus de son, plus d’image, plus rien. Le candidat, comme frappé d’hébétude, n’a plus qu’une seule envie : disparaître au sein de la terre. L’articulation des paroles est laborieuse et les réflexes fort mous : Gel­semium 30 CH, 1 dose hebdomadaire durant un mois et 1 dose le jour même.
  • La gorge semble se rétrécir et est sujette à l’étranglement ponctuellement ou de façon quasi permanente: Ignatia amara 30 CH, 5 à 10 granules, à la demande, desserre le garrot de la peur et permet d’avaler et de respirer.
  • Mais si le nœud tord l’estomac : Kalium carbonicum 30 CH, 5 à 10 granules, à la demande, efface la crainte au ventre et permet de digérer.

 

             LE TROU DE MEMOIRE

     Les veilles prolongées et la panique sont souvent responsables des pannes le jour de l’examen.

     Kalium phosphoricum 15 CH et Cocculus 15 CH trouvent ici leurs indications.

    Autant ranger les tubes de granules dans la trousse et consommer sur place, par 5 granules, 1 à 2 fois, pendant les épreuves.

 

             LE DECOURAGEMENT

     Qui ne connaît ces candidats découragés avant l’assaut final, refermant les livres et se renfermant dans un sentiment d’inutilité ?

     II faut à l’entourage une bonne dose de patience et de bonne humeur pour encourager et rassurer ces candidats désespérés.

    Une dose hebdomadaire de Silicea 30 CH pour les craintifs, et Lycopodium 30 CH pour les grincheux, insuffleront un air de confiance dans ces têtes tourmentées.

 

 2-11-2014