Trouver la santé et
le bien-être d'une
manière naturelle

                      LEUCINE, ISOLEUCINE, VALINE 
 
   Ces 3 acides aminés ont des structures moléculaires semblables et possèdent par conséquent des propriétés comparables. On les appelle les acides aminés à chaîne ramifiée (ou BCAA = branched chain amino acids)
 
      La principale propriété de ces 3 acides aminés :
 
   Au niveau du cerveau, ces 3 acides aminés entrent en compétition avec le Tryptophane.  
 
   En effet, le cerveau est isolé du reste du corps par une enveloppe, la barrière hémo-méningée.
Celle-ci laisse passer un petit nombre de substances, parmi lesquelles figurent les acides aminés, utilisés directement comme neurotransmetteurs ou comme précurseurs de neurotransmetteurs. 


   Pour pénétrer dans le cerveau, il existe un système de transport qui est emprunté par ces 3 acides aminés, mais aussi par un autre acide aminé, le Tryptophane, précurseur de la Sérotonine.  


   La Sérotonine est responsable d’une sensation de satiété, d’un effet calmant et anti-dépressif

 
   Lorsqu’une compétition s’engage entre ces substances pour pénétrer dans le cerveau, l’avantage est toujours acquis par ces 3 acides aminés. Ainsi, leur ingestion diminue la disponibilité du Tryptophane, et donc la fabrication de Sérotonine. 
 
   Or, beaucoup de chercheurs estime actuellement que fatigue physique et fatigue psychique procèdent d’un mécanisme central : l’afflux de Tryptophane, et donc la fabrication accrue de Sérotonine dans le cerveau, productrice d’un effet de somnolence. 

   De nombreuses études viennent appuyer cette hypothèse : lorsqu’on bloque l’accès du Tryptophane en donnant à des athlètes ces 3 acides aminés, on assiste à une diminution de la fatigue et à une augmentation de l’endurance. En même temps, les facultés mentales sont préservées, alors qu’elles diminuent généralement à la fin d’une épreuve physique, suite à l’épuisement. 

 
     Conseil d’utilisation 
 
   On peut conseiller la consommation de ces 3 acides aminés dans les situations où l’on cherche à limiter la montée de Sérotonine et les effets qui y sont liés : 

   1. On sait que les footballeurs américains en consomment pour diminuer la sensation de fatigue et augmenter leur combativité sur le terrain. Ceci peut s’appliquer à tous les sportifs avant toute compétition. 

   2. Les culturistes en prennent parce que les suppléments améliorent l’appétit et la consommation alimentaire. De plus, ces acides aminés entrent dans la composition des protéines indispensables à la formation de la masse musculaire. 


   3. Ces 3 acides aminés sont également utilisés comme énergisants dans le syndrome de la «fatigue chronique». 


   4. Des études ont montré que ces 3 acides aminés sont surtout efficaces sur les performances mentales lors de la réalisation de tâches complexes, et qu’ils ont peu d’effet dans la mise en œuvre de tâches moins exigeantes intellectuellement. 


      Sources alimentaires

   Les BCAA sont présents dans tous les aliments contenant des protéines, mais les meilleures sources sont la viande rouge et les produits laitiers
 principalement, mais aussi le poulet, le poisson et les oeufs.





























 
     Apport journalier recommandé :
 
    800- 1000 mg par jour dont : 
  • 45% de Valine 
  • 33% de Leucine 
  • 22% d’Isoleucine 
   Il n’existe pas de précautions particulières lors de la consommation de ces 3 acides aminés, ni d’effet secondaire, ni d’interactions médicamenteuses.