Trouver la santé et
le bien-être d'une
manière naturelle

LE MAGNESIUM

   Le Magnésium est le minéral le plus abondant dans l’organisme après le Calcium, le Phosphore et le Potassium. 

   Plus de 70 % du Magnésium de l’organisme sont contenus dans le squelette, combinés au Calcium et Phosphore dans les sels complexes de l’os. 

   Le reste se trouve dans les tissus mous (muscles, viscères, tissus nerveux) et les liquides de l’organisme.

 

      Les principales fonctions du Magnésium

  • il intervient, avec le Calcium, dans le fonctionnement des neurones : transmission des influx nerveux et contraction des muscles (effet spasmolytique en cas d’hypertonie musculaire).
  • il active, tout comme le Calcium et le Potassium, les enzymes pancréatiques et favorise ainsi l’hydrolyse des lipides.
  • il est nécessaire, tout comme le Zinc et la Vitamine B6, à la synthèse des prostaglandines, à partir des acides gras essentiels.
  • il conditionne la transformation de toutes les vitamines B en co-enzymes.
  • il assure le transport transmembranaire du Calcium, notamment dans le tissu osseux.
  • il joue un rôle protecteur sur le système cardiovasculaire en évitant la formation d’athéromes.
  • il augmente l’activité enzymatique du foie.

 

L’alcool, de même que le stress, entraîne des pertes de Magnésium.

Plusieurs constituants alimentaires peuvent entraver l’absorption du Magnésium et augmenter le besoin en cet élément : le calcium, les protéines, le sucre et les phosphates, p.ex.

Le blé, privé du son, a perdu une grande partie de Magnésium, de même que le sucre et les lipides végétaux raffinés.

L’emploi de chélateurs dans la préparation des légumes surgelés en préserve la couleur verte au détriment du Magnésium.

L’acide oxalique (dans les épinards p.ex.) et l’acide phytique (dans les céréales) forment avec le Magnésium des sels insolubles que l’organisme ne peut absorber.

 

      Les sources naturelles

   Les aliments suivants : le chocolat et le cacao, les céréales complètes ( riches en son), les amandes, noisettes et noix, les coquillages, les légumes secs.

 


















      Les carences

    La carence en Magnésium peut être une carence d’apport (diminution de la consommation de céréales et pains complets) ou une carence d’absorption (certaines maladies: pancréatites, d D iabète, hypo-parathyroïdie etc.) ou une utilisation excessive (sportifs, grossesse, allaitement).

    Les symptômes de carence : 

  • Fatigue générale, crampes, douleurs musculaires
  • Hyperémotivité, anxiété
  • Crises de tétanie sans déficit en Calcium

 

      Les excès

   Les intoxications par le Magnésium sont rares, car un excès de Magnésium est éliminé par les urines.

   On peut en observer en cas d’apports excessifs de Magnésium en injections chez les sujets ayant une insuffisance rénale.

   Les symptômes d’un excès en Magnésium :

  • baisse de la tension artérielle
  • dépression neuromusculaire
  • nausées
  • fatigue intense et somnolence
  • troubles cardiaques

 

      Les apports journaliers recommandés

         A.J.R : 300 mg                Min. : 45 mg               Max. : 450 mg

        Grossesse et allaitement : 400 mg

        Sportifs et sujets très actifs physiquement : 500 - 600 mg

 

      Les associations conseillées

    Le Potassium forme une bonne association avec le Magnésium car il y a de nombreuses similitudes entre les métabolismes de ces deux éléments. 

    Ainsi, tout déficit en Magnésium se répercute par un déficit en Potassium et réciproquement.

   Une carence en Calcium ne peut se corriger par une supplémentation en Calcium si ce dernier n’est pas accompagné de Magnésium en suffisance.