Trouver la santé et
le bien-être d'une
manière naturelle

LE MANGANESE

   Le Manganèse d’origine végétale est mal résorbé car les végétaux contiennent des phytates, qui diminuent l’absorption de cet oligo-élément. 

   Le Manganèse est moins abondant dans les aliments d’origine animale mais il est mieux résorbé

   Le Manganèse est absorbé lentement dans l’intestin grêle

   La faible part du Manganèse alimentaire absorbé est emmagasinée principalement dans le foie.

 

           Les principales fonctions du Manganèse

  • il forme des complexes avec de nombreuses enzymes, notamment avec celles participant au métabolisme des Vitamines B1 et C, de la Biotine, des glucides et des lipides.
  • il active une enzyme anti-radicalaire, la superoxyde dismutase (MnSOD), localisée dans les mitochondries des cellules cutanées. Cette enzyme inhibe les superoxydes, ou radicaux libres, qui peuvent accélérer le vieillissement et une série de réactions pathologiques, telles l’inflammation, l’infection, l’allergie, l’ischémie etc. 
  • il se révèle très utile à très faible dose dans les états allergiques (asthme, eczéma, urticaire).
  • il intervient dans la synthèse des Protéoglycanes et de la Chondroïtine qui sont des constituants mucopolysaccharidiques essentiels du cartilage. Il est par conséquent indiqué dans les douleurs articulaires (arthrite) et dans les manques de coordination musculaire.
  • il active la croissance et la respiration cellulaire en stimulant certaines fonctions hormonales (hypophyse, thyroïde, surrénales).
  • il active une enzyme qui intervient dans la synthèse du Cholestérol.
  • il joue un rôle dans la synthèse des hormones sexuelles.
  • il agit favorablement chez des personnes âgées qui manifestent des perturbations psychiques (perte de mémoire, baisse du tonus intellectuel, confusion et états dépressifs).

 

Le taux de Manganèse baisse avec l’âge et nombre de déminéralisations ne trouvent pas uniquement leur source dans la réduction du taux de Calcium.

Les personnes âgées ont un intérêt particulier à la prise régulière de Manganèse.

Face à des allergies multiples sans causes particulières, des suppléments en Manganèse sont à conseiller.

Les personnes, surtout les sportifs, souffrant, hors traumatisme, des ménisques et d’une manière générale des genoux, feront utilement des cures de Manganèse.

 

           Les sources naturelles

    Dans les aliments suivants : particulièrement dans les noix et les amandes, les céréales complètes et les légumes à feuilles vertes.

 












           Les carences

     La carence en Manganèse peut être une carence d’apport (nutrition parentérale prolongée, régime strictement végétarien) ou une carence d’absorption (diabète).

    Les symptômes de carence: 

  • Douleurs de croissance chez les enfants
  • Problèmes articulaires et de dos ainsi que la Polyarthrite Rhumatoïde
  • Hypoglycémie et fatigue générale


           Les excès

    Il n’existe pas d’effet de toxicité avec le Manganèse inclus dans la nourriture ou les suppléments alimentaires, même à dose relativement élevée. 

   L’intoxication au Manganèse peut cependant se produire dans les cas d’inhalation trop importante de poussière de Manganèse, dans les mines, par exemple. 

   Les symptômes ressemblent à ceux de la maladie de Parkinson (syndrome extra-pyramidal).

 

           Les apports journaliers recommandés

 

         A.J.R. : 3,5 mg               Min. : 0,52 mg                Max. : 5,25 mg

      Dans les états allergiques : 15 mg de Manganèse par jour.

      Le Manganèse est contre-indiqué en cas d’ictère cholestatique (cycle entéro-hépatique).

 

           Les associations conseillées

     La concentration de Manganèse est en relation avec celles du Cuivre, du Calcium, du Zinc, du Phosphore et du Fer.

     Une carence en Cuivre induit une augmentation en Manganèse.

     Inversement, associé au Zinc, le Manganèse est un antidote du Cuivre en cas d’excès de celui-ci.

     Un excès de Calcium, de Phosphore et de Fer inhibe l’assimilation du Manganèse.