Trouver la santé et
le bien-être d'une
manière naturelle

                                  La matrice vivante

   Une vidéo de 1h 23 concernant le lien entre physique quantique et notre 

                                                perception de la matière.


    Cliquer sur ce lien ci-dessous:





                                                 Champ zéro

   Ce que j’ai particulièrement retenu de cette vidéo est le « Champ du point Zéro » . Il s’agit de l’échange d’énergie qui a lieu entre particules subatomiques. Toutes ces particules s’envoient et reçoivent de l’énergie ; dans cet échange d’énergie on peut assister à la création d’une particule virtuelle un très court instant, le temps à peine d’un clignement de paupière. La propriété de la matière est en définitive déterminée par le champ d’énergie. Nous baignons dans ce champ d’énergie, nous en faisons partie. 

                                                  Biophotons

   Le corps ne se limite pas à ce qui est visible. Il y a constamment interaction entre nous et notre environnement, entre nous et le champ qui nous entoure. Ceci permet d’expliquer la guérison à distance : de l’information est transportée, transférée peut-être comme un transfert d’énergie, laquelle est palpable. L’explication peut se faire grâce à la notion des « biophotons » qui sont des faibles émissions de lumière émanant des cellules de tous les êtres vivants. Ces biophotons peuvent même contrôler notre métabolisme : ils sont porteurs de l’information nécessaire à la régulation du métabolisme.

                                                Epigénétique 

   D’autre part cette vidéo explique qu’il faut également tenir compte de cette influence de l’environnement sur l’expression génétique. Cela s’appelle de l’Epigénétique : les gênes ne contrôlent pas notre biologie. L’information qui se trouve à l’intérieur de nos cellules et codée dans la chaîne de l’ADN ne suffit pas pour expliquer l’expression d’un gêne. Ce quelque chose qui déclenche l’expression vient de l’extérieur. Les signaux ont lieu dehors. Ils viennent de l’environnement. Les mécanismes épigénétiques peuvent produire plus de 30.000 variations différentes à partir de chaque empreinte génétique. Notre potentiel est totalement illimité. Auparavant on disait que les gênes étaient déterminants, maintenant on dit qu’ils représentent des potentiels d’expression. 
Les gênes sont subordonnés à un système d’information extérieur et on doit donc davantage s’intéresser à l’information plutôt qu’aux gênes. 
 
   Le cosmos envoie autant de variations d’instruction qu’il y a de types d’êtres vivants, dont l’être humain. 

                                            Il faut avoir du cœur

   Le corps humain est maintenant considéré comme de l’information organisée.

   Le champ corporel est un champ énergétique rempli d’information. Tous les organes du corps génèrent leurs propres champs énergétiques. Un seul organe influence tous les autres : c’est le cœur !! 

















   Le cœur est l’empereur dans ce système d’information. C’est un concept largement accepté en médecine énergétique et qu’on appelle : « Cardiologie énergétique ». Tous les signes envoyés par le cœur ont tous une importance régulatrice. Le cœur émet constamment du son, des signaux électriques et magnétiques, des ondes de pression, de chaleur, de la lumière… 
   Le cœur est aussi le premier organe à recevoir des informations de l’extérieur depuis l’environnement pour ensuite les relayer au cerveau. Le cœur répond plus rapidement aux stimuli externes que le cerveau. Le flux de l’information intuitive est le suivant : cœur- cerveau-corps. Le cœur puis le cerveau et ensuite le corps ont accès à un champ d’information non limité par le temps et l’espace. Cependant on doit d’abord avoir une réponse du corps pour devenir conscient de l’information. 
 

                                        Médecine informationnelle

   Nous savons qu’il y a un flux d’information dans le corps mais nous ne comprenons pas encore comment se transmet cette information à travers notre système nerveux et nos tissus. Peut-être l’acupuncture avec sa théorie de méridiens pourra nous aider à mieux comprendre ce système organisé.

   La matière est de l’énergie comprimée et l’information c’est des trames d’énergie. L’énergie et l’information doivent être interchangeables ; l’information devient une forme d’énergie. On peut imaginer une onde d’énergie sur laquelle circule l’information et les instructions de fonctionnement.

   La maladie peut être considérée comme un défaut dans le système d’information. La médecine du futur peut s’appeler la « médecine informationnelle » : elle utilise le système d’information porté par les ondes d’énergie et change l’information qui est perturbée. Un processus pathologique produit une distorsion d’information dans le champ corporel. Lorsqu’on stoppe cette distorsion, la physiologie se remet à fonctionner correctement.

  Mais est-il possible d’introduire de nouvelles informations dans le corps pour engendrer un bien-être général ?

 1-12-2012 
Laisser un commentaire :  
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
Prénom * :
Votre site/blog :
E-mail: * :
Votre commentaire :