Trouver la santé et
le bien-être d'une
manière naturelle

                       Pamplemousse et médicament

 

  Le pamplemousse et son jus sont souvent conseillés pour sa richesse en antioxydants, en vitamine C et en potassium. Mais des recherches dans les années 1990 ont prouvé que ce fruit peut interférer avec l'action de certains médicaments.











  Les principaux médicaments concernés par ce problème sont les suivants :

  ·certaines statines pour abaisser le cholestérol, comme le Zocor (simvastatine), Lipitor (atorvastatine) et Pravachol (pravastatine)

   ·certains hypotenseurs, tels que Nifediac et Afeditab (nifédipine)

   ·certains médicaments pour empêcher le rejet d’organes transplantés, comme Sandimmune et Neoral (cyclosporine)

   ·certains anxiolytiques, tels que le Buspar (buspirone)

   ·certains médicaments anti-arythmiques, tels que Cordarone et Nexterone (amiodarone)

   ·certains antihistaminiques, comme Allegra (fexofénadine)

 

  1. L’effet du pamplemousse est complexe. Cet agrume contient un groupe de molécules appelés « furanocoumarines », qui ne présentent aucune toxicité en temps normal. 

  Cependant, une fois dans l’intestin grêle, elles inhibent les enzymes qui permettent la métabolisation des médicaments, c’est-à-dire la décomposition du médicament en une forme moins active. La quantité du médicament actif qui passe dans le système sanguin est par conséquent plus élevée, ce qui peut entraîner un surdosage.

  « Prendre un comprimé avec un verre de jus de pamplemousse peut correspondre à l’équivalent de 20 comprimés pris avec un verre d’eau » a illustré David Bailey sur CBC News. En découle également une augmentation du risque d’effets secondaires.

  L’absorption d’un seul verre de pamplemousse peut entraîner une hémorragie du système digestif, des problèmes d’arythmies (battements irréguliers du cœur), des vertiges, des troubles rénaux, des complications respiratoires entre autres.


  2. Des études plus récentes ont montré que le pamplemousse produit un effet inverse sur d’autres médicaments. C’est ainsi qu’il réduit l'absorption de la fexofénadine (Allegra) prescrite pour soulager les symptômes des allergies saisonnières.

   Pourquoi cet effet inverse

  Il modifie le transport du médicament dans l’organisme au lieu de leur métabolisme, Certaines protéines dans le corps connu sous le nom « transporteurs de médicaments » déplacent le médicament vers les cellules pour y être absorbé. Certaines substances du pamplemousse bloquent l'action d'un groupe spécifique de transporteurs. Moins le médicament est transporté vers les cellules, moins il est absorbé et il devient par conséquent moins efficace.  

  Les médicaments concernés doivent mentionner sur les étiquettes et notices ces interactions afin de mettre en garde contre la consommation de pamplemousse. D’autres recherches sont en cours et entraînent certainement une modification de l’étiquetage de prévention pour d’autres médicaments.

 



















Conseils aux consommateurs

         ·Demandez à votre pharmacien ou autre professionnel de santé si vous pouvez consommer du pamplemousse avec votre médicament. 

         ·Lisez l’étiquette et la notice de votre médicament pour savoir s’il pourrait interagir avec du pamplemousse. 

         ·Si vous devez éviter de combiner le jus de pamplemousse avec votre médicament, vérifiez l'étiquette des jus de fruits ou des boissons aromatisées avec des jus de fruits pour vous assurer qu'ils ne contiennent pas de jus de pamplemousse.

         ·Les « oranges de Séville » (souvent utilisé pour faire de la confiture d'orange) et les tangelos (un croisement entre mandarines et pamplemousses) affectent la même enzyme que le pamplemousse. Evitez ces fruits si votre médicament interagit avec le pamplemousse.

 

                                 Quand le danger peut devenir un avantage

 

  On peut maintenant se poser la question : peut-on prendre du pamplemousse afin de réduire les doses de médicament à ingérer ?

  Pour ces quelques cas particuliers, la combinaison pamplemousse-médicament doit être supervisée de près par un médecin. Pas question de prendre l’initiative soi-même de réduire les prises de médicament tout en mangeant ou buvant cet agrume.

 

 10-02-2013 
Pamplemousse interagit avec médicament
Jus pamplemousse et médicament
Laisser un commentaire : 
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
Prénom  * :
Votre site/blog (URL):
E-mail * :
Votre commentaire: