Trouver la santé et
le bien-être d'une
manière naturelle


Le Yoga permet la maîtrise du stress

 

   Le stress, c’est mauvais pour la santé. On ne vous apprend rien. 

   Mais on n’imagine généralement pas à quel point le stress peut avoir une incidence sur celle-ci, car on le limite souvent à des soucis psychologiques. 

   En réalité, le stress altère de façon réelle notre forme physique: il attaque les cellules, il est responsable de leur vieillissement prématuré et un stress excessif peut finir par nous faire somatiser. Pire, il engendre des dysfonctionnements qui peuvent se transformer en pathologies. 

   Les effets néfastes sur de multiples aspects de notre être (corps et esprit) et de notre vie, le stress perturbe le sommeil, occasionne des troubles du comportement alimentaire et des maladies chroniques comme l’eczéma ou le psoriasis. Le stress nous place dans un état de mal-être constant qui lui-même génère un état de stress. 

   Les possibles conséquences directes et indirectes du stress sont tellement importantes qu’on ne peut les citer toutes. 

   Mais s’il y a une chose à retenir, c’est que le stress ne nous veut aucun bien. Or, pour se débarrasser du stress de la vie courante, les solutions ne sont malheureusement pas très nombreuses car il est difficile, voire souvent impossible, de transformer ou d’éliminer les facteurs de stress, la société tout entière est aujourd’hui anxiogène.

   La parade ? Se protéger. Réussir à ne plus en subir les effets néfastes.

   Et pour cela, il n’y a pas mieux que le yoga.


                                                Le yoga est l’activité antistress par excellence












   Les postures, la respiration, la concentration, tout concourt dans le yoga à éliminer les tensions nerveuses, à prendre de la distance avec le quotidien. Mieux, si vous le pratiquez dans un environnement zen, reposant et agréable, vous transformez votre séance en un pur moment de « zénitude »

   C’est la meilleure des thérapies pour chasser toutes les frustrations, les contrariétés ou les angoisses qui ponctuent notre quotidien.

   La pratique régulière du yoga a des effets bénéfiques sur l’ensemble du système cardio-vasculaire.

   Tout d’abord parce qu’en abaissant la tension artérielle, le yoga limite le risque de développer des maladies cardio-vasculaires liées à des problèmes de tension. 

   De plus, de nombreux exercices et des postures récurrentes dans la pratique du yoga stimulent la circulation sanguine. Il s’agit d’exercices incontournables comme la Salutation au soleil (Surya Namaskara) ou encore la Rotation du buste (Meru Prishthasana).

   D’autres postures comme la chandelle ou la demi-chandelle favorisent le retour veineux (et donc une bonne circulation sanguine) et limitent le risque d’avoir des varices. Meilleure circulation, meilleur retour veineux, le yoga prend ainsi soin de notre système cardio-vasculaire. 

   Mais un autre élément fait particulièrement la différence à ce niveau : la respiration. Elle est la clé de voûte de la pratique du yoga et un formidable outil pour faire baisser la tension artérielle et la fréquence cardiaque. Grâce à une bonne maîtrise du souffle, le pouls devient plus régulier et, dans le même temps, on améliore ses capacités respiratoires. 

   Mieux, essayez de le pratiquer régulièrement à l’extérieur pour vous oxygéner à fond pendant les exercices (en évitant les environnements pollués néanmoins), vous boosterez un peu plus encore les bienfaits du yoga. 

   Avec un peu de pratique, vous parviendrez même à mieux contrôler votre respiration tout au long de la journée, en dehors même des séances.

   Beaucoup pensent que le yoga n’est pas une réelle activité physique. Ils ont tort, car au contraire le yoga agit même sur plusieurs plans.

   La musculature tout d’abord, qui est travaillée en profondeur et harmonieusement, aussi bien dans le haut du corps qu’au niveau des membres inférieurs. Les muscles sont sollicités dans leurs fibres les plus profondes mais ils restent fins car ils sont étirés pendant les postures. 

   Plus de souplesse, plus de tonus musculaire, cela veut aussi dire une meilleure oxygénation du sang et un meilleur maintien du squelette.

   Ainsi, les maux de dos peuvent aussi se trouver soulagés lors d’une pratique ciblée et bien conduite car de nombreuses postures mettent l’accent sur le maintien de la colonne et la musculature du dos est également renforcée dans plusieurs mouvements. 

   On apprend aussi avec le yoga à se mouvoir en préservant son corps et son dos. 

   L’accent est souvent mis sur l’amplitude et la fluidité du geste afin d’éviter les douleurs et les blessures. Une musculature renforcée donc, mais sans raideur et tout en souplesse. Les conditions idéales pour préserver le squelette. Ce dernier se porte aussi globalement mieux car le yoga aide à ralentir la décalcification osseuse, cette pratique a donc des effets directs sur le corps, mais certaines conséquences plus indirectes jouent aussi à plein dans l’état de forme et de santé global. 

   Grace au yoga, vous bénéficiez d’un meilleur sommeil, ce qui a une incidence directe sur l’organisme. Plus reposé, vous êtes aussi plus résistant aux agressions extérieures.

   Il reste un point important, pour ne pas dire primordial, qui est indissociable de la santé et du yoga : le mental. 

   Car s’il est un domaine dans lequel le yoga ne fait pas débat, c’est bien celui-là. Se forger un mental d’acier, vivre en harmonie avec la pensée positive, voilà comment le yoga peut amener du soleil dans votre vie. Parce qu’il permet de juguler le stress, d’accord, mais pas uniquement. 

   Le yoga est aussi formidable pour acquérir une plus grande confiance en soi ... et c’est le point de départ pour être plus fort mentalement et pour mieux gérer ses émotions. En se réconciliant avec son image, en aimant son moi profond, on agit sans même le vouloir sur sa santé : la force du psychisme est incroyable dans ces cas-là. 

   Vous doutez ? Essayez de faire plus attention au quotidien, vous réaliserez à quel point votre moral, votre état mental, influe sur votre état général. 

   Vous n’avez pas le moral ? Vous vous sentirez systématiquement plus fatigué, avec moins d’entrain.

   C’est évident, mental et santé sont liés.

   Dans ces conditions, pratiquer le yoga est une bonne décision car il permet d’obtenir une meilleure connaissance de soi tout en nous débarrassant de toute pensée négative

   Grâce aux exercices de respiration, grâce à l’effet de relaxation induit par sa pratique et grâce à sa pratique en pleine conscience, c’est-à-dire en concentration maximale, on peut réellement se sentir plus fort sur le plan psychologique. 

   Cela permet de faire face avec plus de sérénité en cas de petit coup de blues ou de difficultés au quotidien.


 6-09-2013